mardi, avril 04, 2006

Bavure











Ce qui est surprenant, au fond, c'est que les émeutes aient fait si peu de blessés. On n'en est pourtant pas passé loin cet après midi, quand un CRS a réussi l'exploit de projeter sa grenade lacrimogène à l'intérieur d'une voiture qui passait par là. Le lacrimogène projectile a tout de même pulvérisé la vitre, ce qui a amené un certain nombre de gens à cette réflexion : "Et s'il y avait eu un bébé à l'arrière ?". Quoi qu'il en soit, une innocente Renaut 5 participe aujourd'hui des dommages collatéraux de la lutte anti-CPE. Ca aurait au moins pu tomber sur une Mercedes.