jeudi, mars 30, 2006

Dérision



Suite à l'occupation de la gare, un cortège s'est formé, se dirigeant vers la rocade dans le but de la bloquer. En tête de la manifestation, la "brigade playmobile" a entamé une nouvelle phase du conflit : la Lutte Armée Comique. Imitation des CRS d'un réalisme confondant (on s'y serait cru lors de leur attaque fictive des bloqueurs du lycée Zola) cette armée de carton a tenté de ramener une dose d'humour dans le conflit, ce qui procure un léger soulagement dans le climat de tension qui règne actuellement. Malencontreusement, à l'heure où j'écris ceci, le conseil constitutionnel vient de valider la loi, et ce sont les manifestants qui vont avoir le sentiment d'être ridiculisés. Ce qui est rarement bénéfique.