mercredi, mars 29, 2006

Dégradations


Les émeutes s'accompagnent bien entendu de dégradations. Elles restent cependant limitées, à Rennes en tout cas. Les vitres des abribus, quelques panneaux et de rares vitrines sont endommagés. Il est à noter qu'une voiture a été renversée, puis, par remord sans doute, replacée sur ses roues.